Management

Vers le multisourcing pour mettre fin aux externalisations aventureuses

A Wall Street ou dans le monde du capital risque, tout business plan passé au crible des analystes se doit d'afficher une stratégie de "sourcing" cohérente. Et pourtant ! En informatique et télécoms, selon Linda Cohen, senior analyste et vice-présidente de Gartner Research, quinze années de pratique d'externalisations diverses autour du "core business" n'ont encore guère discipliné l'offre et la demande. Certains travers se sont même renforcés, du genre focalisation exagérée sur la réduction des coûts, externalisations "compulsives" décidées par et pour diverses fonctions de l'entreprise sans aucune coordination entre elles et sans stratégie business sous-jacente. Qu'il s'agisse d'infrastructure (50% du marché des prestations en infogérance, soit 146 milliards de dollars), des applications (12% des prestations, 35 milliards de dollars) ou des processus (38% en BPO, 112 milliards de dollars), "90% des contrats sont signés dans une optique d'optimisation et de gestion facilitée", précise le consultant senior Claudio Da Rold. Juste cause, si ce n'est qu'elle se fonde généralement sur une volonté paradoxale (non résolue) de profiter à la fois de l'effet d'échelle (industrialisation des services) et du sur-mesure (customisé). D'où une certaine versatilité. "50% des contrats signés ces trois dernières années ne satisferont pas les objectifs assignés", constate-t-on chez Gartner. La solution? Se mettre dès aujourd'hui sur la voie du "multisourcing". "Rien à voir avec une politique d'achats, obnubilée par l'aspect négociation", note Linda Cohen, co-auteur, avec Allie Young, d'un ouvrage sur ce thème (Editions Gartner Inc). Là où, avec l'outsourcing classique la question première est de savoir "qui fera l'affaire?", dans une démarche de multisourcing disciplinée, tout part du "pourquoi". Pour quel résultat ou quel "business outcome"? "Le multisourcing se bâtit sur un réseau de relations, internes et externes, et non pas sur des transactions", insiste Linda Cohen. Ce qui implique de se doter d'une stratégie, d'une gouvernance, de compétences et de dispositifs d'évaluation propres au "sourcing".

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Mesurez-vous un indicateur de satisfaction après chaque traitement d’une demande ?