Business

Stallergenes va devoir soigner les séquelles de son projet SAP

Stallergenes va devoir soigner les séquelles de son projet SAP
Les traitements contre l'allergie sont très personnalisés et il faut que chaque patient reçoive le produit qui lui est destiné.

Le groupe Stallergenes-Greer a publié des résultats du premier semestre 2016 catastrophiques liés à l'échec initial de son projet SAP.

L'importance des projets informatiques dans le bon fonctionnement des entreprises est souvent un gimmick dont on ne saisit pas la portée réelle. Stallergenes-Greer est un bon exemple de cette portée. Le groupe vient de publier ses résultats du premier semestre 2016. Ils montrent une perte nette de 39 millions d'euros et une perte d'exploitation de 58 millions d'euros contre des bénéfices respectifs de 28,6 et 43 l'exercice précédent à la même période. Les ventes sont en effet passées de 183,7 à 78 millions d'euros entre les premiers semestres 2015 et 2016.

Entre 2015 et 2016, Stallergenes-Greer a dû affronter un accident industriel informatique. En décembre 2015, le plantage du projet SAP Hana a entraîné une suspension de son activité sur son site d'Antony. En effet, le laboratoire spécialisé en traitements des allergies n'était plus capable d'adresser le bon produit à la bonne personne. Un rappel massif avait été ordonné pour les produits délivrés antérieurement. La reprise d'activité a eu lieu à partir de mars 2016. Outre la perte directe de chiffre d'affaires, gageons que l'image et la crédibilité de l'entreprise ont été durablement affectés dans un secteur où la fiabilité est primordiale.

Contacté à plusieurs reprises par la rédaction, le laboratoire n'a pas souhaité apporter de précisions. On ne peut donc que constater que les incidents mentionnés ressemblent à un problème de reprise de données. La reprise d'activité a sans doute pu se faire dès les données remises d'aplomb. Surtout, aucun process de production industriel n'a jamais été mis en cause : le problème était purement informatique.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Les services IT sont-ils refacturés aux métiers en fonction de leurs usages réels ?