Bibliographies

Mémorandum des bonnes pratiques des achats IT

Mémorandum des bonnes pratiques des achats IT
Le club Achats du Cigref vient de publier le bilan de ses travaux en 2016.

Le club achats du Cigref publie son rapport 2016 portant sur les achats IT agiles, auprès d'indépendants et dans le cloud.

Le club Achats du Cigref réunit les acheteurs IT (acheteurs, juristes, managers IT...) des entreprises adhérant à ce club de grandes entreprises. Il publie régulièrement des cahiers fixant l'état de l'art des bonnes pratiques en matière d'achat IT. Venant d'être publié, le résultat des travaux de l'année 2016 porte sur trois sujets d'actualité : les achats innovants (c'est à dire les achats accompagnant la démarche agile), les achats de prestations intellectuelles à des indépendants et les contrats de prestations de type Cloud.

Comme pour chaque rapport du Cigref, une trentaine de collaborateurs des entreprises membres appuyés par les permanents de l'association ont partagé leurs réflexions sous le pilotage de Philippe Rouaud, Directeur de l'Ingénierie technique et des systèmes d'information de France Télévisions. Chacun des trois thèmes des réflexions de ces entreprises fait l'objet d'une partie distincte dans le rapport sans tentative de création d'une synthèse ou de réflexions transverses. Les trois thèmes sont bien vus comme totalement séparés les uns des autres. Les plans de chaque partie sont eux aussi différents, si ce n'est une fiche finale listant des points de vigilance à ne pas négliger.

Concernant l'achat innovant, après un rappel de contexte, le rapport insiste sur la nécessité de revoir les processus achats, leur gouvernance, l'acceptation du risque (et donc de l'erreur) et même leurs critères (en faisant primer l'agilité sur les coûts). Sujet régulier d'inquiétude pour le Club Achats du Cigref, l'achat de prestations intellectuelles est cette fois vue sous l'angle de la collaboration avec des experts indépendants en mode freelance. Ce recours facilite l'agilité tout en permettant de disposer d'expertises pointues et ponctuelles mais suppose de se préoccuper de questions comme le statut du travailleur concerné. Enfin, l'achat de prestations de type cloud doit tenir compte du caractère rarement négociable des contrats et aborder par conséquent la relation sous l'angle des risques, notamment portant sur les données. Les clauses d'audit ou de limitation de sous-traitance en cascade sont ainsi particulièrement sensibles, sans oublier la loi applicable et les conditions de fin de contrat.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Etes-vous en mesure d’extraire de votre SI toutes les données concernant une personne sur demande de celle-ci ?