Bibliographies

Livre : qui est vraiment Patrick Drahi ?

Livre : qui est vraiment Patrick Drahi ?
Financier, chef d'entreprise, mécène : Patrick Drahi est passé au scalpel dans la biographie d'Elsa Bembaron (photo DR).

Une biographie vient de paraître sur Patrick Drahi, patron d'Altice, dont la réputation et le parcours intriguent.

En vingt-cinq ans, Patrick Drahi a créé un groupe présent en France, en Israël, aux Etats-Unis au Portugal et à Saint-Domingue. Groupe né dans le câble. C'est le premier sujet d'étonnement chez cet entrepreneur qui s'est pris de passion et a consacré une partie de sa vie à ce réseau, le câble, très prisé aux Etats-Unis et largement sous-évalué en France. C'est pourtant là que Patrick Drahi a fait fortune et démontré ses capacités. En rachetant un petit réseau câblé à Cavaillon, puis en consolidant tout le câble français détenu par France Télécom, TDF, Canal +, Suez. Lui a réussi là où les plus grands se sont ensablés. C'est le début de sa fortune, de sa réputation et la démonstration de ses méthodes, montre de manière minutieuse, Elsa Bembaron, journaliste au Figaro, dans la biographie (*) qu'elle consacre à ce bâtisseur d'empire.

La suite est plus connue. Patrick Drahi s'est renforcé dans les télécoms en rachetant SFR, un coup magnifique mené au nez et à la barbe de Bouygues Télécom. Il poursuit aux Etats-Unis sa conquête du câble, en Israël celle des télécoms et de la télévision. Défie Xavier Niel et les pouvoirs publics français. S'implante au Portugal. Met en rage Arnaud Montebourg, mais sait cajoler François Hollande, en rachetant le journal Libération.

Sa grande faiblesse : le marketing

Le livre n'épargne rien : le financier surdoué, le coupeur de dépenses, le conquérant insatiable, l'entrepreneur rapide et le séducteur d'hommes politiques. C'est l'avantage des journalistes de repérer, comme le fait ce livre, tous les faits sans sombrer dans les images préconçues. Elsa Bembaron épingle quand même Drahi sur sa grande faiblesse : le marketing. Il sait reprendre des entreprises, diminuer drastiquement leurs coûts, mais difficilement les relancer par les offres. Le lecteur sera également frappé par les chiffres clés : « un groupe passé de 1,5 à 24 milliards d'euros de chiffre d'affaires en trente-six mois. Il cumule 51 milliards d'euros de dette... » Jusqu'où tiendra-t-il ? Funambule ou exemple à suivre ?

Patrick Drahi est pudique, mais chaleureux avec les rares journalistes qu'il reçoit. Elsa Bembaron a eu ce privilège. L'aspect personnel n'est donc pas absent du livre. Deux points à signaler. Patrick Drahi, polytechnicien d'origine modeste est très généreux dans le monde de l'éducation, une clé selon lui pour transformer les sociétés. L'homme a été l'objet, en France, de phrases assassines frisant l'antisémitisme.

Par ses qualités d'enquêtes et d'écriture, le livre est aussi marquant que celui consacré à Xavier Niel (**). Deux grandes biographies en une année : les télécoms savent nous passionner.

(*) « Patrick Drahi, l'ogre des networks », par Elsa Bembaron, aux éditions  de l'Archipel.
(**) « Xavier Niel, la voie du pirate », par Solveig Godeluck et Emmanuel Paquette, Editions First.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Votre Legacy peut-il être interrogé via des API par des applications « digitales » ?