Technologies

Les Français sont les touristes les moins cyberdépendants et les moins équipés

Les Français sont les touristes les moins cyberdépendants et les moins équipés
Les campings Les Castels ont cherché à comprendre les rapports à Internet pour les vacanciers

Les touristes sont majoritairement capables de se passer d'un accès à Internet en vacances selon une étude de la chaîne de campings Les Castels.

Même si elle n'est menée qu'auprès de campeurs utilisant des campings haut de gamme en France, voilà une étude qui remet en cause la dépendance des touristes à l'accès Internet. Et, partant, la nécessité pour les structures les accueillant de soigner la qualité de la connexion Internet sur place. Selon la chaîne de campings haut de gamme Les Castels, 70 % des Français, 65 % des Anglais et 61 % des Néerlandais se déclarent capables de se passer d'accès Internet en vacances.
Pourtant, 51 % des familles françaises partent en vacances avec plus de deux terminaux (smartphones, tablettes...) alors que 73 % des anglaises et 82 % des néerlandaises sont dans le même cas. 25 % des familles néerlandaises disposent même d'au moins cinq terminaux ! L'unanimité se fait toutes nationalités confondues pour affirmer que l'usage d'Internet est avant tout le fait des adultes (52% des répondants), nettement moins les enfants (31%), 14 % jugeant les deux populations autant consommatrices.

Les mauvaises connexions restent des irritants

Certains, minoritaires, sont prêts à approuver des zones « no wifi », surtout dans les restaurants pour éviter les interférences entre le repas et un usage inapproprié d'Internet, pouvant potentiellement déranger les autres convives. 28 % des Français seulement s'opposent à une telle initiative contre 38 % des Britanniques et 49 % des Néerlandais.
Etre coupé d'Internet reste malgré tout plus un cauchemar qu'un rêve pour les touristes interrogés, les Français étant les seuls à être nettement plus partagés. Parmi les irritants mentionnés : les codes wi-fi trop compliqués (Anglais surtout), les connexions non-sécurisés (très irritant pour les Néerlandais), devoir se reconnecter régulièrement, devoir payer spécifiquement (gratuité ou inclusion dans la réservation, cela revient au même et est une attente forte) et, enfin, ne bénéficier de connexion qu'autour de la réception.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Mettez-vous en œuvre une purge régulière des données obsolètes ou caduques ?