Management

Le manque de compétences restera une difficulté majeure dans les douze prochains mois

Le manque de compétences restera une difficulté majeure dans les douze prochains mois
Pour mener la transformation numérique des entreprises, des ressources humaines pourraient manquer.

Selon une étude diffusée par Brocade, les compétences nécessaires à la transformation numérique sont un sujet d'inquiétude pour les entreprises.

Les entreprises sont-elles prêtes à relever les défis de la transformation numérique ? Rien n'est moins sûr et, en particulier, par manque de compétences internes selon une étude diffusée par Brocade. Même si 91 % des répondants jugent que le rôle de la DSI est bien identifié dans l'innovation et la croissance de leur entreprise, plus de la moitié (54%) estiment qu'ils auront des difficultés à couvrir leurs besoins de recrutements dans les douze prochains mois.

A l'échelle mondiale, ce sont les manques de compétences qui sont pointés tandis que les Français estiment, eux, que c'est la localisation de ces ressources humaines adaptées qui pose le plus de problèmes, le manque lui-même n'étant pointé comme principale difficulté que par 9 % des répondants français (contre 21 % au niveau mondial). Le climat politique contribue aux difficultés pour 43 % des répondants (52 % aux Etats-Unis, 54 % en Australie). Insuffisance du budget pour recruter et former (mais aussi de temps) sont pointés comme sources des difficultés.

Les conséquences pourraient être dramatiques. Ainsi 42 % des répondants du Royaume-Uni jugent qu'ils ne parviendront pas à répondre aux besoins de leurs entreprises contre environ un quart dans les autres pays.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Votre Legacy peut-il être interrogé via des API par des applications « digitales » ?