Stratégie

Le Crédit Mutuel créé une co-entreprise avec IBM pour l'IoT et la monétique

Le Crédit Mutuel créé une co-entreprise avec IBM pour l'IoT et la monétique
Dans le domaine de la monétique et de l'Internet des objets, IBM s'associe à Euro-Information, du groupe Crédit Mutuel, dans une co-entreprise qui sera dirigée par Franck Genries.

Afin de développer des services innovants dans la maintenance des systèmes monétiques, IBM crée une co-entreprise avec Euro-Information, filiale informatique du Crédit Mutuel. Les deux partenaires prévoient aussi des offres communes dans l'Internet des objets industriels, les objets connectés et applications cognitives dans le domaine du commerce et des services bancaires.

Pour adapter ses services à l'évolution des usages dans le domaine des systèmes monétiques et des automates bancaires, IBM crée une co-entreprise - dont il détiendra 51% - avec la filiale IT du groupe Crédit Mutuel,Euro-Information. Cette dernière lui apporte son expérience industrialisée du service et de la maintenance de millions d'équipements monétiques et de sécurité auprès de clients professionnels, agences bancaires ou commerçants, et de particuliers. A travers cette entité commune qui sera dirigée par Franck Genries, actuellement directeur des services de continuité chez IBM, les deux partenaires ont l'objectif de co-développer des offres de services innovantes. Les utilisateurs d'applications bancaires en libre accès, de plus en plus autonomes, et le développement des services connectés sous-tendus par l'Internet des objets nécessitent des services sécurisés disponibles 24 h sur 24.

La croissance annuelle de ce marché est estimée à 12% par IBM et Euro-Informatique dont le rapprochement comporte un second volet. Celui-ci porte sur la mise au point d'offres communes, d'une part dans l'Internet des objets industriel (M2M), d'autre part autour des objets connectés faisant appel aux technologies cognitives appliquées aux services bancaires, à la sécurité et au paiement mobile. Dans ces domaines, IBM indique qu'il apportera ses capacités de recherche en intelligence artificielle et sur les objets connectés, ainsi que son savoir-faire dans les infrastructures cloud et les développements en mode Design Thinking.

Pour IBM, ce n'est pas la première expérience de co-entreprise. Il avait en effet créé en 2010 une entité commune avec la SNCF sous le nom de Noviaserv. Lancée sous l'appellation projet Ulysse, elle apportait la gestion de la sous-traitance des prestations informatiques de la SNCF à IBM. Mais l'aventure s'était arrêtée deux ans plus tard en décembre 2011. Signalons enfin que big blue a déjà lancé dans le domaine bancaire une co-entreprise avec BNP-Paribas baptisée BP2I. Il a également constitué une entité IT avec le transporteur maritime CMA CGM.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Etes-vous en mesure d’analyser les données en temps réel (ou presque) ?