Projets

Le Crédit Agricole gère l'occupation de ses espaces partagés grâce à l'IoT

Le Crédit Agricole gère l'occupation de ses espaces partagés grâce à l'IoT
Responsable du pilotage du projet de campus technologique SQYPark au Crédit Agricole, François Meyer a choisi une solution IoT pour la gestion d’occupation des salles.

Sur son nouveau campus SQYPark, le Crédit Agricole a déployé la solution ActivSense de Cybeel pour suivre l'occupation des salles.

Installé à partir de 2014 à Saint-Quentin-en-Yvelines, le nouveau campus du Crédit Agricole a été baptisé SQYPark. Sur onze hectares, ce campus se veut à l'avant-garde de la technologie et au service du confort des collaborateurs. Il comprend 250 salles de réunions dont 110 communes à tous les utilisateurs du site afin de compléter les open-spaces. Or un suivi de l'utilisation réelle des salles s'est avéré nécessaire pour optimiser leurs réservations.

Sur la recommandation de Microsoft, le Crédit Agricole a choisi de déployer une solution IoT-as-a-Service, ActivSense de Cybeel (groupe Magellan Partners). Cette solution repose sur des capteurs d'occupation des salles qui n'identifient pas les personnes. Ces capteurs communiquent sous Sigfox avec la plate-forme Sky intégrée à la solution. Cette technologie évite de devoir connecter les capteurs par la voie filaire ou via le réseau de l'entreprise et dispense également de tout nouveau câblage. Les batteries des capteurs autonomes doivent être rechargées tous les trois ans. Sans besoin de travaux lourds, le déploiement a bien sûr été très rapide.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Les métiers disposent-ils d’outils pour explorer en autonomie les données disponibles ?