Business

Le cluster Rhenatic se rapproche des DSI du Grand Est

Le cluster Rhenatic se rapproche des DSI du Grand Est
Frederic Spindler, Président de Rhenatic veut recruter et ouvrir le cluster

Nouveau président et nouvelle dynamique pour le cluster Rhenatic qui veut associer les DSI aux travaux de ses membres.

Comme tous les clusters, Rhenatic regroupe avant tout des ESN et des éditeurs. Implanté en Alsace, il veut également fédérer autour de lui des utilisateurs, au sein du « collège d'entreprises en transition numérique ». « On recherche forcément des DSI mais pas que, les décideurs des directions métiers sont également les bienvenus » note Frédéric Spindler, nouveau président depuis un an du cluster et qui a l'intention, avec son équipe, de le redynamiser.

Cinq nouveaux sujets

Rhenatic veut également se rapprocher d'autres organisations régionales, comme le club DSI-Est ou avec d'autres clusters de la nouvelle région Grand Est. Il participait le 11 octobre à l'étape mulhousienne du Tour de France du réseau des interconnectés qui valorise les territoires innovants sur la e-administration, et la ville intelligente.
Depuis un an  et l'arrivée d'une nouvelle équipe, Rhenatic veut également travailler avec des groupes de travail spécialisés sur cinq sujets principaux : le big data, les objets connectés, le cloud, le web 3 .0, la cybersécurité. Cette dernière thématique étant transverse aux quatre autres.  Rhenatic met également en relation les DSI et les directions marketing ou commerciales sur le sujet du magasin de demain.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Votre Legacy peut-il être interrogé via des API par des applications « digitales » ?