Business

La valeur des systèmes d'information trop méconnue des directions générales et métier

Le cabinet Vanson Bourne a réalisée une étude auprès des DSI dans le monde sur une commande de CA Technologies. Les DSI Français se plaignent davantage que les autres d ela méconnaissance de la valeur des SI par les comités de direction.

90% des DSI interrogés en France par le cabinet Vanson Bourne estiment que la méconnaissance au sein des comités de direction de leurs entreprises de la valeur apportée par les systèmes d'information porte préjudice à la compétitivité de celles-ci. La proportion n'est « que » de 80% en moyenne dans le monde.

En effet, il résulte de cette méconnaissance un manque d'intérêt et de réactivité pour décider d'investir ou de faire évoluer les systèmes d'information au profit du métier de l'entreprise. « Selon près d'un tiers des DSI interrogés (28% en Europe de l'ouest, 36% en Asie-Pacifique et 30% en Amérique du Nord), les Comités de direction ne comprennent pas l'impact des technologies émergentes et appréhendent mal leur valeur au regard de la compétitivité de leur entreprise » mentionne l'étude.

Pour le comité de direction, l'IT n'est trop souvent (30% au niveau mondial) qu'un poste de coût. 55% des DSI ne sont d'ailleurs jamais associés aux décisions stratégiques. La France est en queue de peloton, avec la Chine et le Portugal, dans la consultation du DSI dans les décisions stratégiques contre 60% en Norvège et Israël ainsi que 57% en Allemagne.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Avez-vous été formé au droit des bases de données ?