Management

La DRH rêve encore d'analytique

La DRH rêve encore d'analytique
Selon Markess, les DRH ont beaucoup de rêves irréalisés en matière de décisionnel.

Une étude du cabinet Markess pointe l'immaturité et les attentes des DRH en matière de décisionnel.

Les DRH rêvent encore d'outils décisionnels performants. Pour l'immense majorité d'entre eux, il s'agit d'un sujet important pour leur pratique professionnelle. Mais les trois-quarts jugent pourtant que leurs propres directions sont peu matures. Ce sont les premiers enseignements -désabusés- de la dernière livraison du programme de recherche CHRO de Markess.

Les besoins exprimés relèvent des bases du décisionnel. Il s'agit bien de décrire l'existant et le passé à partir des informations existantes dans le seul SIRH. Seul un tiers des DRH commence à s'intéresser aux études prédictives basées sur l'extrapolation du présent et du passé. Des aides à la décision n'intéressent que moins d'un DRH sur dix.

Pourtant, l'analytique prédictif voire prescriptif pourrait permettre une anticipation sur la gestion des compétences ou celle des rémunérations. De la même façon, croiser des données internes et externes enrichiraient les informations disponibles. Mais il faut croire que les DRH ne sont pas encore au niveau de maturité du marketing.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Votre système d’information est-il entièrement ou en grande partie interrogeable par API ?