Stratégie

La cybersécurité encore et toujours négligée

La cybersécurité encore et toujours négligée
Les piratages et cyberattaques continuent leur progression

Selon une étude Loudhouse / Fortinet, les RSSI et DSI jugent encore que les dirigeants de leurs entreprises négligent la cybersécurité.

L'alerte est permanente. Mais est-elle entendue ? Rien n'est moins sûr. 85 % des entreprises (77 % en France) ont subi un piratage selon une étude Loudhouse / Fortinet. La cybermenace majeure demeure les logiciels malveillants (notamment les ransomwares) pour 47 % des décideurs IT (45 % en France). Malgré tout, 48 % des décideurs IT (40 % en France) jugent que la cybersécurité ne fait toujours pas partie des priorités de premier rang pour les dirigeants d'entreprises. 77 % (71 % en France) jugent pourtant que la direction générale devrait davantage se préoccuper du sujet.
Pourtant, 61 % des entreprises (seulement 49 % en France) allouent au moins 10 % de leur budget IT à la sécurité. Et 71 % déclarent le faire progresser (63 % en France). Malgré tout, 34 % (43 % en France) estiment que l'évolution du cadre réglementaire (RGPD, LPM...) avec ses amendes dissuasives contribue à sensibiliser les dirigeants. Et la transition vers le cloud amènent les dirigeants à se poser des questions sur la sécurité pour 77 % des répondants (71 % en France).

Sur le même sujet, la Matinée Stratégique Cybersécurité : nouvelles menaces, nouvelles solutions organisée par CIO aura lieu le 21 novembre 2017 à Paris.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    La direction générale a-t-elle défini une stratégie autour du patrimoine de données et de sa valorisation ?