Projets

La Banque de France lance son Lab

La Banque de France lance son Lab
Après la blockchain, Thierry Bedoin, directeur de la transformation digitale à la Banque de France lance un Lab pour l'innovation.

La vénérable Banque de France lance son Lab, avec un premier appel à projets pour susciter de l'innovation.

Directeur de la transformation digitale à la Banque de France, Thierry Bedoin lance une nouvelle initiative, le Lab, pour réunir autour de la banque centrale des acteurs de l'innovation, start-ups et fintechs, dont c'est le métier, mais aussi des universitaires ou d'autres acteurs institutionnels. Le lab doit permettre de développer des innovations autour des métiers exercés par la Banque de France.

Dans la foulée, le Lab lance un appel à projets pour le moins large. Tous les acteurs du digital intéressés peuvent travailler sur une innovation qui serait source de valeur pour la banque. Leurs projets doivent parvenir au Lab avant le 1er septembre prochain. Et les sélectionnés participeront à un speed meeting avec les responsables de la banque qui auront passé les projets au peigne fin. 

La banque centrale n'en est pas à sa première initiative digitale. A l'automne dernier, elle lançait son projet de blockchain à titre expérimental, mais le but est bien d'aboutir à un système d'échange et de partage de données dans un cadre interbancaire. Les deux partenaires technologiques sont deux start-ups : France Blockchain et Labo Blockchain. Un premier cas d'usage est étudié avec plusieurs banques, c'est le partage d'un référentiel de Place : le fichier des Identifiants Créanciers SEPA (ICS).

Une technologie pour absorber l'inflation règlementaire

Plus généralement, la Banque de France s'intéresse à plusieurs  technologies qui doivent faciliter ses relations avec le public : l'intelligence artificielle, la blockchain, les chatbots, l'apprentissage machine, la biométrie. Le gouverneur lui-même, François Villeroy de Galhau, au mois de février dernier estimait que « les API et les technologies open source contribueront à rendre les technologies financières plus interopérables ». Il a également mis en avant les RegTechs (pour Regulatory technology), c'est-à-dire les solutions permettant aux banques d'absorber toute la règlementation à laquelle elles doivent se soumettre : calcul des ratios,  rapports financiers,  conformité des modèles de risque interne, connaissance du client.

Toute la Place de Paris travaille sur l'innovation. Depuis un an existe une division Fintech, innovation et compétitivité au sein de l'AMF. L'ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) s'est dôtée à l'automne d'un pôle FinTech Innovation. La CDC pilote le  LaBChain, un consortium consacré à la Blockchain. IL s'agit de susciter de l'innovation autour des services financiers et d'étudier comment les régulateurs pourront jouer leur rôle dans ce nouvel environnement.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Votre DSI propose-t-elle un catalogue de services ?