Management

L'Etat va recruter des spécialistes du numérique directement en CDI

L'Etat va recruter des spécialistes du numérique directement en CDI
Le Premier Ministre Bernard Cazeneuve veut développer l'embauche d'informaticiens par l'Etat.

Dans le cadre de sa propre transformation numérique, l'Etat veut accélérer le recrutement de postes spécialisés dans le numérique et fidéliser en son sein les profils dotés de compétences rares en la matière. Statut et rémunération font l'objet de dispositions spécifiques et attractives.

Le Gouvernement français cherche à pourvoir environ 600 postes au fil de l'eau dans les métiers du numérique au sein de treize ministères différents, ainsi qu'à fidéliser les agents spécialisés dans ce domaine. Dans une circulaire datée du 21 mars, le premier ministre Bernard Cazeneuve explique que l'Etat doit lui aussi accélérer la transformation de son système d'information et de son modèle d'action et qu'il lui faut donc « pouvoir compter sur des professionnels aguerris dans un secteur où les compétences évoluent rapidement ». Pour recruter et fidéliser, tous les outils qu'offre « l'état du droit » doivent être mobilisés, poursuit le premier ministre. Cela regroupe les concours externes, internes et 3ème voie, ainsi que le recrutement réservé aux agents contractuels. Pour les compétences rares, en l'absence de corps de fonctionnaires, il est même prévu de privilégier des recrutements en CDI sans « obligatoirement attendre une période de 6 ans » [Deux CDD de trois ans, NDLR].

Un peu moins d'un mois avant le 1er tour des élections présidentielles, la Dinsic, direction interministérielle du numérique et du SI de l'Etat, va donc engager un plan d'actions en ce sens avec la DGAFP, direction générale de l'administration et de la fonction publique. Trois objectifs sont visés : améliorer l'attractivité de la filière du numérique et des SI et de communication (NSIC), fluidifier le parcours professionnel des agents et harmoniser les pratiques de gestion.

Un concours organisé par la Place Beauvau en septembre

Sont concernés par ces recrutements, les ministères du Travail et de l'Emploi, de l'Intérieur, de la Justice, de l'Economie, des Affaires Etrangères, de l'Education Nationale, des Affaires Sociales, de l'Agriculture, de la Culture, de la Défense, de l'Ecologie, des Droits des Femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, ainsi que de l'Outre-mer. La place Beauvau devrait notamment organiser un concours en septembre.



Pour pourvoir ses postes dans l'informatique, l'Etat recrute par concours ou par voie contractuelle. (Source : Dinsic)

Il sera mis en place un référentiel des rémunérations par métiers NSIC pour les agents titulaires et contractuels, différents des cadres formels du Statut de la Fonction Publique. Il est également prévu d'engager une réflexion sur la mutualisation des actions de formation au numérique. L'Etat emploie actuellement 18 000 collaborateurs dans l'IT et le numérique.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Disposez-vous d’une gestion des données de référence (Master Data Management) pour vos données clés (identité client, identité collaborateur, produits…) ?