Stratégie

L'email, un canal ubiquitaire, indispensable mais en recul

L'email, un canal ubiquitaire, indispensable mais en recul
L’attention portée aux emails ne cesse de baisser mais ce canal marketing reste le meilleur malgré tout.

Selon une étude menée par Adobe, l'email reste un canal essentiel pour démarcher les professionnels mais avec une attention décroissante.

Selon une étude menée par Adobe, les cadres européens continuent de largement privilégier l'ordinateur pour consulter leurs e-mails personnels et professionnels (85 % des répondants) mais le smartphone tend à le rattraper pour cette tâche (77 % à ce jour). Cette mutation ubiquitaire de l'email s'accompagne aussi d'une attention moindre portée à ce canal. Les répondants estimaient consulter leurs mails durant 6,5 heures par jour en 2016 contre 5,1 heures en 2017. Aujourd'hui, 74 % des mails professionnels sont ouverts contre 60 % des mails personnels.

Pourtant, 61 % des cadres français (63 % au niveau européen) estiment que l'email demeure le canal marketing le plus efficace pour les contacter ou les cibler (+5 % par rapport à 2016). 55 % affirment souhaiter recevoir des offres spéciales et des promotions par mails. Si le canal subit une décroissance de l'attention, il n'en demeure pas moins essentiel et les messages doivent donc, insiste Adobe, être particulièrement soignés pour attirer une attention dont les cadres sont aujourd'hui avares.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Avez-vous la certitude de connaître tous les traitements de données personnelles dans votre entreprise ?