Technologies

Intelligence artificielle, croissance et emplois naturels

Intelligence artificielle, croissance et emplois naturels
L’intelligence artificielle n’est pas une menace pour l’emploi selon une étude de Capgemini Consulting

Selon une étude de Capgemini Consulting, déployer l'intelligence artificielle fait non seulement croître l'entreprise mais aussi l'emploi.

HAL, Bishop, Terminator... La science-fiction nous a habitué à voir dans l'intelligence artificielle une menace. Et une crainte courante quant au développement de celle-ci dans les entreprises est qu'elle vienne remplacer des êtres humains qualifiés et, donc, détruise de l'emploi. Or une étude de Capgemini Consulting vient battre en brèche cette crainte. En effet, selon cette étude, 83 % des entreprises ayant déployé de l'intelligence artificielle dans leurs processus ont, au contraire, créé de l'emploi, dans les deux-tiers des cas au niveau cadre supérieur. Et 63 % n'ont supprimé aucun poste du fait de l'adoption de l'intelligence artificielle.
Le déploiement de l'IA permet aux collaborateurs de se concentrer sur les tâches à valeur ajoutée au lieu de se disperser avec des tâches répétitives ou administratives. 89 % jugent même que l'IA simplifiera les tâches complexes. Pour adapter le personnel, 71 % des entreprises ont entrepris de former et d'accompagner leurs collaborateurs pour mieux tirer partie de l'IA déployée. 89 % des répondants jugent d'ailleurs que la cohabitation entre l'homme et l'IA s'imposera.

Croissance du chiffre d'affaires mais des difficultés demeurent

Au delà de l'emploi, c'est bien le chiffre d'affaires qui s'accroît. Les trois quarts des répondants estiment leur croissance de chiffre d'affaires liée à l'IA à plus de 10 %. Il est vrai que la première utilisation de l'IA est dans l'amélioration de l'expérience client : 73 % des entreprises jugent que l'IA peut amener l'accroissement de la satisfaction client et 65 % la fidélisation de clientèle.
Cependant, les déploiements ne sont pas toujours simples et de nombreuses occasions manquées sont à déplorer. En effet, 56 % des entreprises consacrent leurs ressources à déployer des projets complexes. Et seulement 46 % procèdent à des mises en oeuvres pourtant vues comme indispensables et à faible complexité. Les disparités sont fortes entre pays et secteurs. 49 % des entreprises de télécoms, 41 % des distributeurs et 36 % des banques ont procédé à de vastes déploiements en matière d'IA contre 26 % dans l'automobile et 20 % dans l'industrie manufacturière. De même, 58 % des entreprises indiennes ont réalisé de vastes déploiements, 49 % en Australie, et... 21 % en France.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Etes-vous en mesure de contacter toute personne présente dans votre SI (collaborateurs, clients…) pour la prévenir de tout incident de sécurité la concernant ?