Technologies

Face au SaaS, le poste de travail virtuel n'est pas (encore) mort

Face au SaaS, le poste de travail virtuel n'est pas (encore) mort
De gauche à droite : Emmanuel Schupp (Citrix), Pierre-Alexandre Fuhrmann (Mitel), Jean Marc Leroux (Eneria Caterpillar), José Diz (animateur), Karim Djamai (VMware), Frédéric Pierresteguy (LanDesk) et Benjamin Alleau (Capgemini).

Gestion de l'historique et sécurité justifient encore le poste de travail virtuel selon les participants à une réunion du CPI-B2B (Club de la Presse Informatique B2B) du 17 février 2016.

« Cette fois, c'est (encore) l'année du poste virtuel, peut-être la bonne » a plaisanté José Diz, animateur du Club de la Presse Informatique B2B en ouvrant la réunion du 17 février 2016. Face au SaaS et à la webisation applicative, la promesse jamais tenue depuis trente ans du poste de travail virtuel universellement déployée...

Il vous reste 95% de l'article à lire
Vous devez posséder un compte pour poursuivre la lecture

Créez votre compte Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous !

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Collectez-vous dans votre SI des données d’objets connectés (notamment des capteurs industriels) ?