Technologies

Cybersécurité : les mainframes en accusation aux Etats-Unis

Cybersécurité : les mainframes en accusation aux Etats-Unis
Le professeur Min-Seok Pang a étudié les vulnérabilités du Legacy public américain

L'utilisation de nombreux mainframes par le gouvernement américain est à l'origine de plusieurs intrusions de hackers. Une modernisation du système gouvernemental reste la meilleure protection.

De nouvelles publications viennent contredire l'assertion couramment entendue sur la sécurité des systèmes informatiques reposant sur les langages Cobol et Fortran. Les plates-formes seraient en effet plus sûres car les pirates informatiques ne seraient pas familiers avec ces technologies. Une étude récente sur le piratage des...

Il vous reste 92% de l'article à lire
Vous devez posséder un compte pour poursuivre la lecture

Créez votre compte Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous !

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Pouvez-vous sécuriser à distance un terminal perdu ou volé ?