Viadeo
.
toute l'actualité "Gouvernance"
neswletterenvoyer contactimprimerrss


Bénéteau rattache ses informaticiens aux directions métiers


Edition du 03/01/2011 - par Bertrand Lemaire
Bénéteau rattache ses informaticiens aux directions métiers


Paul Rampini exerce le rôle de directeur industriel du groupe Bénéteau, spécialiste des bateaux de plaisance et de l'habitat éco-responsable. Il explique pourquoi les équipes du système d'information sont gouvernées directement par les directions métiers.

CIO : Quel est le rôle de la DSI dans le groupe Bénéteau ?

Paul Rampini : La DSI du groupe doit surtout garantir le bon fonctionnement des infrastructures mutualisées ainsi que leur bon dimensionnement tout en assurant la cohérence de l'ensemble du système d'information. Quant aux informaticiens en charge des applications métiers, ils sont rattachés aux directions métiers. La fonction système d'information doit faire corps avec le reste de l'entreprise car nous sommes tous dans le même bateau. Et la performance globale de l'entreprise va bien au-delà de la somme des performances individuelles. De manière générale, les fonctions support comme la DRH ou la DSI sont pilotées au niveau stratégique en Comité de Pilotage du Groupe Bénéteau. En quelque sorte, le premier DRH du groupe est notre Directeur Général et, en tant que directeur industriel, je suis le DRH des 3500 personnes placées sous mes ordres. Cette organisation provient de l'actionnariat familial fort du groupe Bénéteau qui repose sur une logique de PME ou, plutôt, d'association de petites entreprises.

CIO : Pourquoi rattacher les informaticiens aux directions métiers ?

Paul Rampini : Il s'agit de garantir l'agilité, de bénéficier de circuits courts de décision et de répondre de manière adéquate aux besoins. Le DSI ne peut pas être au fait du besoin métier, du niveau de priorité d'un projet ou de la meilleure manière de tirer parti du système d'information. L'approche d'une DSI entièrement centralisée classique ne serait donc pas adaptée. Et quand on installe une machine à commande numérique, est-ce que cela relève, dans le schéma traditionnel, de la direction industrielle ou bien de la DSI? Une telle installation se fait nécessairement avec une intégration avec le reste de la chaîne de production, avec le PLM (Product Lifecycle Management) et la CAO. Les informaticiens en charge d'un tel projet sont donc rattachés à la direction industrielle.Ainsi, nous pouvons maximiser la valeur ajoutée et minimiser la dépense ajoutée.

CIO : Comment décidez-vous d'un investissement dans la direction industrielle ?

Paul Rampini : Quand il faut dépenser, eh bien, il faut dépenser. Depuis 1998, je n'ai jamais effectué d'étude de rentabilité avant un investissement. Pourquoi? Il est toujours (...)

Lisez la suite dans CIO.PDF 29

ACTUALITES
A LA UNE
Chiffres-clés

L'AMRAE publie son panorama pour aider au choix de son SIGR

15/04/2014 - La filière du management du risque continue de se structurer et les entreprises ont donc, en la matière, des exigences c (...)

Carrière

Savoir articuler la culture SI avec la culture achats

17/04/2014 - CIO : Comment expliquez-vous vos différentes orientations, du technique au métier, du privé au public ? (...)

>> Toute l'actualité

AGENDA
Monaco : WIMA - le salon des solutions sans contact
Du mardi 22 avril 2014 au jeudi 24 avril 2014
Grimaldi Forum, 10 avenue Princesse Grace, MC 98000 Monaco

CONTRIBUTIONS

Internet des objets : la sécurité plus problématique que sur Internet

Antoine Rizk

Antoine Rizk - Parole d'expert

Vice-président des marchés verticaux chez Axway
Les objets connectés ne gèrent en général pas d'horloge interne. Il en résulte un risque particulier (...)

La DMP, l'aspirateur à données comportementales

François de Charon

François de Charon - Parole d'expert

Directeur de la stratégie digitale chez Ysance
Qu'y-a-t-il de commun entre l'ouverture d'une newsletter, le temps passé à consulter un article de presse (...)


Les études CIO







CONNEXION AU CIO PDF
E-MAIL :
MOT DE 
PASSE : 
   Mot de passe oublié ?




SONDAGE
Dans votre organisation, la connaissance client/usager repose sur...