Viadeo
.
toute l'actualité "Gouvernance"
neswletterenvoyer contactimprimerrss


Bénéteau rattache ses informaticiens aux directions métiers


Edition du 03/01/2011 - par Bertrand Lemaire
Bénéteau rattache ses informaticiens aux directions métiers


Paul Rampini exerce le rôle de directeur industriel du groupe Bénéteau, spécialiste des bateaux de plaisance et de l'habitat éco-responsable. Il explique pourquoi les équipes du système d'information sont gouvernées directement par les directions métiers.

CIO : Quel est le rôle de la DSI dans le groupe Bénéteau ?

Paul Rampini : La DSI du groupe doit surtout garantir le bon fonctionnement des infrastructures mutualisées ainsi que leur bon dimensionnement tout en assurant la cohérence de l'ensemble du système d'information. Quant aux informaticiens en charge des applications métiers, ils sont rattachés aux directions métiers. La fonction système d'information doit faire corps avec le reste de l'entreprise car nous sommes tous dans le même bateau. Et la performance globale de l'entreprise va bien au-delà de la somme des performances individuelles. De manière générale, les fonctions support comme la DRH ou la DSI sont pilotées au niveau stratégique en Comité de Pilotage du Groupe Bénéteau. En quelque sorte, le premier DRH du groupe est notre Directeur Général et, en tant que directeur industriel, je suis le DRH des 3500 personnes placées sous mes ordres. Cette organisation provient de l'actionnariat familial fort du groupe Bénéteau qui repose sur une logique de PME ou, plutôt, d'association de petites entreprises.

CIO : Pourquoi rattacher les informaticiens aux directions métiers ?

Paul Rampini : Il s'agit de garantir l'agilité, de bénéficier de circuits courts de décision et de répondre de manière adéquate aux besoins. Le DSI ne peut pas être au fait du besoin métier, du niveau de priorité d'un projet ou de la meilleure manière de tirer parti du système d'information. L'approche d'une DSI entièrement centralisée classique ne serait donc pas adaptée. Et quand on installe une machine à commande numérique, est-ce que cela relève, dans le schéma traditionnel, de la direction industrielle ou bien de la DSI? Une telle installation se fait nécessairement avec une intégration avec le reste de la chaîne de production, avec le PLM (Product Lifecycle Management) et la CAO. Les informaticiens en charge d'un tel projet sont donc rattachés à la direction industrielle.Ainsi, nous pouvons maximiser la valeur ajoutée et minimiser la dépense ajoutée.

CIO : Comment décidez-vous d'un investissement dans la direction industrielle ?

Paul Rampini : Quand il faut dépenser, eh bien, il faut dépenser. Depuis 1998, je n'ai jamais effectué d'étude de rentabilité avant un investissement. Pourquoi? Il est toujours (...)

Lisez la suite dans CIO.PDF 29

ACTUALITES
A LA UNE
Juridique

Données personnelles : tout est une question de transparence

16/10/2014 - « Du moment que nous sommes transparents, nous pouvons presque tout faire avec des données personnelles ». A écouter (...)

Fournisseurs

SAP cède à ses clients en annonçant le gel des frais de maintenance

14/10/2014 - L'éditeur SAP est en train d'essayer de devenir un acteur majeur des solutions logicielles dans le cloud mais la plupart (...)

>> Toute l'actualité
AGENDA
OpenCIO Summit
Du mercredi 29 octobre 2014 au mercredi 29 octobre 2014
Mairie de Paris IV, 2 place Baudoyer, 75004 Paris


Les études CIO/LMI





CONNEXION AU CIO PDF
E-MAIL :
MOT DE 
PASSE : 
   Mot de passe oublié ?



SONDAGE
Quelle est votre stratégie en matière de logiciels libres ?