Projets

Areva homogénéise ses processus de recrutement

Le groupe énergétique Areva harmonise ses processus informatiques de recrutement au niveau mondial. Objectif : fédérer ses départements RH en respectant les spécificités locales. Issu du regroupement de plusieurs sociétés en 2001, Areva a créé une Direction des Ressources Humaines pour l'ensemble du groupe, qui s'appuie sur un comité de pilotage réunissant les DRH de chaque activité et conçoit une stratégie déployée localement. C'est ainsi qu'elle a mis en place une politique de mobilité et de recrutement homogène à tous les niveaux de l'entreprise, afin de rationaliser les coûts liés aux recrutements et de renforcer la marque employeur auprès des candidats. L'outil de cette nouvelle politique de mobilité et de recrutement, baptisé e-Talent, a été conçu pour couvrir l'ensemble du groupe, soit plus de 58 000 collaborateurs à travers plus de 100 pays. La solution retenue (Taleo) permet aux utilisateurs d'initier et de gérer en temps réel les différentes étapes des recrutements internes et externes : conception et diffusion des offres d'emploi, présélection et suivi des candidatures et gestion de la relation candidat. L'implémentation a été effectuée dans un premier temps en France et aux Etats-Unis. Le déploiement sur les autres sites du groupe en Europe, Asie et Amérique du Sud se déroule progressivement et sera complètement opérationnel à partir de début 2006.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Des outils automatiques analysant les données sont-ils en mesure de déclencher une alerte (par exemple : risque d’infidélité client, besoin d’une maintenance préventive) ?